samedi 5 mars 2016

La souris et le voleur


La souris et le voleur de Jihad Darwiche
Illustrateur Christian Voltz
Didier Jeunesse - 2002 

Allez faire un tour sur le site officiel de Jihad Darwiche et Christian Voltz (un univers imaginaire, fantastique, cocasse, poétique....).

Un conte drôlissime du Liban où un voleur vole le repas d'une souris qui court, furieuse, chez le juge. Le juge lui répond "Pour qu'il ne revienne jamais, c'est très simple !..."

L'histoire sous forme de "randonnée"  (texte énumératif, court, avec des enchaînements de situations, d'éléments ou de personnages qui se répètent jusqu'au dénouement ) est très amusante, facile à lire ou conter. Les illustrations s'accordent parfaitement à la drôlerie du texte qui lui même a une typographie originale. Les personnages de Christian Voltz m'ont inspiré quelques marionnettes.
Un livre pour régaler les petits (de 3 à 6 ans)  mais aussi les grands qui en feront la lecture.





jeudi 8 octobre 2015

Le baiser du mammouth



Le baiser du mammouth
de Antoine Dole
Actes Sud Junior - 2015
78 pages

Blog de l'auteur:  http://www.antoinedole.com 

4ème de couverture :
 Elle, c'est Fiona, c'est mon amoureuse. 
Ya juste un truc.
Un seul problème.
Un détail peut-être, mais ça bloque, ça coince.
Chaque fois, je me sens comme un petit machin qui sert à rien, un bidule de pas d'importance.
Parce que Fiona a quinze ans.
Et moi seulement neuf.

Mon avis :
L'amour n'est jamais facile mais quand on a neuf ans et son amoureuse quinze, cela complique sérieusement les choses. Surtout, qu'à propos de sérieux, personne ne prend justement au sérieux Arthur et son histoire d'amour.  Et ça, ça le met en "pétard" à Arthur. Alors il a une idée géniale, lumineuse, voire glaciale. Une idée qui va lui permettre de rendre possible cet amour. Je vous laisse découvrir cette idée pour laquelle on peut avoir quelques réserves,  mais Arthur ne doute de rien car quand on est amoureux on peut soulever des montagnes et puis "c'est vrai quoi, si on ne devait aimer que les gens avec qui c'est facile et simple, vivre que des histoires qui ne demandent pas d'efforts, alors quoi ? est ce que ce serait encore de l'amour ?..."
Antoine Dole nous raconte cette d'histoire d'amour sans mièvrerie, avec réalisme et une réelle dose d'humour; le sentiment amoureux éprouvé par Arthur, gamin de 9 ans, est à la hauteur des histoires d'amour de grands. 
Un roman attachant à lire à partir de 8 ans.

"Tous les jours, à la même heure, je reste à la fenêtre. Et je guette le bas de la rue, au loin."
" Les films ne racontent jamais d'histoires de gens qui se tiennent la main et se sourient, de gens qui s'aiment jusqu'à l'infini. C'est sans doute pour ça que les adultes ne comprennent plus rien à l'amour quand ils l'ont sous leur nez".

Ce roman fait aussi  partie de la sélection du Prix Livrentête, Catégorie "Premiers romans"


(1/10)





lundi 5 octobre 2015

Challenge Jeunesse/Young Adult

Une rentrée (elle est bien entamée, c'est vrai !) sous le signe des challenges !
Je suis Val bouquine depuis quelques temps (un joli blog, des découvertes, des chroniques interessantes...)
et tout comme elle, mais pour la première fois, je me lance dans le challenge Jeunesse/Young Adult proposé par Muti et ses livres et choisis la catégorie "Aux frontières du rêves" (ben oui, ne soyons pas trop gourmande pour un début :)).
J'aurai donc 10 livres (ou plus car on peut changer de catégorie en cours d'année ...youpi !) à lire et à chroniquer jusqu'en septembre 2016.
Encore une bonne façon d'alimenter ce blog !

Tout sur ce challenge ici


1- Le baiser du mammouth de Antoine Dole 
2-
3-
4-
5-
6-
7-
8-
9-
10-

lundi 7 septembre 2015

Challenge 1%de la Rentrée Littéraire





J'inaugure une nouvelle Catégorie sur mon blog, celle des Challenges.

Mon premier sera Challenge 1% Rentrée Littéraire 2015. Je vais essayer de le tenir !

La rentrée littéraire 2015 (entre mi-août et mi-octobre 2015) compte 589 recrues.

Hérisson08 nous propose d’en lire 1% ou plus soit 6 livres d'ici le 31 juillet 2016.

C'est parti !


Liste des livres lus :

En Septembre : Le crime du comte Neville de Amélie Nothomb

jeudi 3 septembre 2015

Trente-six chandelles


Trente-six chandelles 
de Marie-Sabine Roger 
Editions du Rouergue - 2014 
277 pages




L'auteur : Marie-Sabine Roger
Marie-Sabine Roger est née en 1957 à Bordeaux et vit actuellement à Nîmes. Après avoir été enseignante en maternelle pendant une dizaine d'années, elle se consacre entièrement à l'écriture. Elle rencontre régulièrement enfants, adolescents et adultes dans les primaires, collèges, bibliothèques et IUFM.
Marie-Sabine Roger écrit dans des registres très différents et pour des publics divers. L'humour et le fantastique sont souvent présents dans ses ouvrages mais elle aborde aussi des sujets plus graves comme la maladie, l'exclusion.

TOUT BLANC Album à partir de 4 ans chez Casterman -2013

LA TETE EN FRICHE (adapté au cinéma par Jean Becker) Editions du Rouergue 2009-

Biographie complète ICI

4ème de couverture :
Allongé dans son lit en costume de deuil, ce 15 février, à l'heure de son anniversaire, Mortimer Decime attend sagement la mort car, depuis son arrière-grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés à onze heures du matin, le jour de leurs 36 ans.
La poisse serait-elle héréditaire, comme les oreilles décollées ? Y a-t-il un gène de la scoumoune ? Un chromosome du manque de pot ?
Que faire de sa vie, quand le chemin semble tout tracé à cause d'une malédiction familiale ?
Entre la saga tragique et hilarante des Decime, quelques personnages singuliers et attendrissants, une crêperie ambulante et une fille qui pleure sur un banc, on suit Mortimer finalement résigné au pire.
Mais qui sait si le Destin et l'Amour, qui n'en sont pas à une blague près, en ont réellement terminé avec lui ?
Dans son nouveau roman, Marie-Sabine Roger fait preuve, comme toujours, de fantaisie et d'humour, et nous donne une belle leçon d'humanité.
Mon avis :


J'ai découvert Marie-Sabine Roger avec ce roman et je dois dire que je suis conquise !
Une belle écriture, où humour côtoie tendresse.
Les personnages sont attachants.
Morty qui croit crouler sous le poids de l'hérédité, de la malédiction familiale.
Paquita et Nassardine, un couple atypique, plein de tendresse et de gentillesse.
Jasmine, la fille qui pleure sous la pluie en terrasse pour faire du bien aux gens ; Jasmine qui croque la vie à pleines dents.
Une comédie qui nous fait réfléchir également sur la mort.


Extraits :

- "qu'est ce que ça veut dire ça se tromper de vie ? Tu crois qu'on a une vie particulière à vivre toi ? Une vie qui nous est réservée ? Tu crois qu'à la naissance on nous donne un dossard, une gourde et un itinéraire ? Et si tu te trompes au carrefour, tu es disqualifié ?""


"Gracieuse.
Tiens, voilà un joli mot qu'on a dû inventer tout exprès pour Jasmine. Il y en a d'autres, aussi, des mots anciens qu'on n’emploie plus mais qui lui allait pourtant si bien : espiègle, mutine, malicieuse, taquine.
Ni belle, ni jolie, mais tellement plus que ça."


"Shakespeare avait raison : "Nous aimons mieux mourir chaque heure de la crainte de mourir, que mourir une fois"


mardi 19 mai 2015

Et je danse, aussi


Et je danse, aussi
de Anne-Laure Bondoux 
Jean-Claude Mourlevat
Fleuve Editions - 2015
279 pages

Anne-Laure Bondoux (un joli site où vous apprendrez tout sur cet auteur). J'avais découvert Anne-Laure Bondoux avec "les larmes de l'assassin".

Jean-Claude Mourlevat (encore un joli site à visiter).



4ème de couverture : La vie nous rattrape souvent au moment où l'on s'y attend le moins.
Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n'écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d'un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n'importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, «grande, grosse, brune», pourrait bien être son cauchemar... Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l'un à l'autre. Jusqu'au moment où le paquet révélera son contenu, et ses secrets...
Ce livre va vous donner envie de chanter, d'écrire des mails à vos amis, de boire du schnaps et des tisanes, de faire le ménage dans votre vie, de pleurer, de rire, de croire aux fantômes, d'écouter le Jeu des Mille Euros, de courir après des poussins perdus, de pédaler en bord de mer ou de refaire votre terrasse.
Ce livre va vous donner envie d'aimer. Et de danser, aussi !


Un roman épistolaire (sous forme de mails, c'est plus dans l'air du temps) très agréable à lire. Pierre-Marie Sotto , un écrivain qui a perdu l'inspiration et Adeline Parmelan, une mystérieuse lectrice, sont des personnages attachants, qui prennent de "l'étoffe" au fil de l'histoire. Viennent s'inviter quelques personnages secondaires dont certains assez "cocasses" comme Lisbeth., la "harpie sarthoise".Un mystère plane tout au long du roman. Et pour une fois, j'ai écouté Pierre-Marie, je n'ai pas jeté un oeil aux dernières pages avant la fin de ma lecture.




mercredi 25 septembre 2013

Le bleu des abeilles


Le bleu des abeilles
de Laura Alcoba
paru en 2013
Gallimard
120 p




Voilà un roman qui me donne l'envie d'actualiser ce blog délaissé depuis bien trop longtemps....

 Une petite fille de 11ans qui vit en Argentine, va rejoindre sa mère réfugiée en France, à Paris. Les formalités prennent quelques mois, voire plus et pendant ce temps, Noémie, lui enseigne le français..."Au clair de la lune" "Frères Jacques" les chiens s'appellent "Médor" et les chats "Minet".
Et puis enfin, un jour, la petite fille rejoint sa mère, non pas à Paris, mais juste à côté, au "Blanc-Mesnil", cité de la Voie Verte et elle n'avait pas imaginé les choses comme ça. 

A partir de quelques souvenirs, de photos et d'une correspondance avec son père prisonnier politique, Laura Alcoba retrace une période de sa vie, de son enfance à son adolescence,  sa découverte de la civilisation et de la langue française. "j'ai aimé mon premier e muet comme tous ceux qui ont suivi...il me semble même que les e muets m'émeuvent, au fond. Etre à la fois indispensables et silencieuses..."
C'est un très joli roman, touchant, plein de poésie qui raconte un parcours difficile mais d'une façon toujours positive, naïve parfois.  Les chapitres sont courts et la lecture agréable.
C'est le titre qui m'a attiré et je n'ai pas été déçue : une très jolie découverte de la rentrée littéraire.